Résultats des données de performances du programme GHIP 2018

Le Programme d’amélioration des troupeaux de chèvres (GHIP) est un programme de performance des troupeaux offert par l’Association canadienne de la chèvre de boucherie avec la coopération de l’Université d’État du Kentucky (KySU).

Les rapports sont importants pour la croissance et le succès de n’importe quelle entreprise, y compris la production de bétail. Avec des rapports basés sur la production, les producteurs peuvent mieux choisir des animaux qui sont plus productifs, qui ont moins de problèmes et qui sont en fin de compte plus rentables. Les autres industries du bétail ont utilisé des rapports de performance pendant des années pour améliorer des traits d’importance économique comme les poids de sevrage, le taux de gain, le taux de jumelage, et la résistance aux parasites.

L’ACCB a commencé la collaboration avec KySU en 2012, et jusqu’à la fin de 2014, presque 2000 poids de naissance et poids de sevrage ont été enregistrés et soumis par des producteurs canadiens.

CLIQUEZ ICI pour voir les données GHIP 2018

Pour voir la liste des abréviations CLIQUEZ ICI.

Selon le Dr Andries de KySU, «avec ces données nous pouvons commencer à voir quelques informations utiles dans le résumé global». Comme le nombre d’observations augmente, les données deviennent plus utiles et peuvent être utilisées pour créer des points de référence pour la performance et la production que les producteurs peuvent utiliser pour améliorer leur résultat final.

L’ACCB voudrait remercier tous les éleveurs qui ont soumis des données au programme en 2018

  • Chèvrerie Du Biquet – Evelyne La Roche & Nancy McNeil
  • DeurBrais Farm – Lise Brais
  • Cedar Point Kikos – Megan Vanderpol
  • Fermette Harbour – Sophie Bourgeois
  • Triple G Ranch – Gwenn Dexter
  • Mahna Farms – Michael Whelan
  • Staveley Farms – Shannon Thurston
  • Ocean Waves – Nicky Moody

Le programme est sans frais. La participation aide non seulement l’éleveur comme individu, mais elle aide aussi l’industrie entière en créant des points de référence pour l’industrie canadienne de la chèvre de boucherie.