Enregistrement des chèvres Savannah au Canada

Depuis quelques mois, le bureau a reçu quelques demandes d’éleveurs de chèvres Savannah pour savoir s’il était possible d’enregistrer leurs chèvres au Canada via l’ACCB. Ce serait effectivement possible… MAIS… il y a plusieurs étapes à franchir pour y arriver. Cette démarche est réalisée sous la couverture de la Loi sur la généalogie des animaux qui est chapeautée par Agriculture et agroalimentaire Canada (AAC).

Qui doit faire la demande?

Premièrement, les éleveurs intéressés doivent savoir que les membres du CA de l’ACCB ne décideront pas par eux-mêmes de débuter la procédure. C’est une demande qui doit venir des éleveurs de chèvres Savannah canadiens. Les éleveurs doivent mandater l’Association Canadienne de la Chèvre
de Boucherie (ACCB) à être le registraire de la race Savannah au Canada. La première étape serait donc de former un comité d’éleveurs de chèvres Savannah intéressés par la démarche. La première tâche de ce comité sera de faire tous les efforts raisonnables pour contacter toutes les éleveuses et tous les
éleveurs de chèvres Savannah canadiens afin de les informer de leur intention de demander la reconnaissance de la race et de savoir s’ils sont en faveur de la création d’un registraire canadien pour la race Savannah. La reconnaissance ne pourra pas être accordée si le ministre (ou le représentant d’AAC au dossier) n’est pas entièrement convaincu que les éleveurs aient été adéquatement sondés et que le demandeur représente les éleveurs à l’échelle du pays.

Quelles sont les étapes suivantes?

La deuxième étape est l’exigence de consulter les membres de l’association par écrit pour obtenir leur approbation en vue de procéder à la demande.

Lorsqu’on reçoit l’approbation de la majorité des membres de l’ACCB, on peut procéder au reste des étapes, soit entre autres :

1. Convaincre le ministre du bien-fondé de sa requête en démontrant les points suivants :

  • La population d’animaux est suffisamment importante au Canada et accessible aux éleveurs canadiens à partir de registres étrangers jugés acceptables pour atteindre les objectifs de l’APA en ce qui concerne l’amélioration des races,
  • La population d’animaux a une valeur importante et peut être démontrée par le demandeur,
  • La demande vise une population d’animaux pour laquelle la tenue de dossiers, notamment de dossiers généalogiques, profiterait aux éleveurs ainsi qu’au public en général

2. Définir l’origine génétique et les antécédents communs.

3. Définir comment la population des animaux se distingue des autres races de l’espèce.

4. Relever les caractéristiques particulières qui sont suffisamment stables sur le plan génétique pour maintenir le caractère distinctif de la race d’une génération à l’autre (standards de race).

5. Définir comment se fera l’enregistrement des animaux

6. Définir les caractéristiques des animaux qui composeront le troupeau de fondation

7. Travailler avec la SCEA pour établir la programmation nécessaire à l’enregistrement des nouvelles races et déterminer le coût.

8. Effectuer les modifications aux statuts et règlements de l’ACCB et les présenter à l’assemblée annuelle pour approbation.

9. Etc.

Ceux qui désirent recevoir les détails de la procédure à suivre, peuvent contacter le bureau de l’ACCB ou télécharger les documents suivants :

Demande de reconnaissance d’une nouvelle race - Pour une association existante

L’ACCB est prête à aider les éleveurs qui décident de débuter une démarche d’enregistrement d’une nouvelle race, mais ces derniers doivent savoir que le processus peut durer plusieurs années. Il faut donc que les éleveurs qui feront partie du Comité soient convaincus du bien fondé de la
démarche, qu’ils s’attendent à travailler fort, soient persévérants et prêts à travailler en équipe.

L’ACCB est donc présentement à la recherche des éleveurs de chèvres Savannah intéressés à débuter la démarche en formant le Comité Savannah qui agira de concert avec le Comité des standards de race de l’ACCB. Les membres du Conseil d’administration de l’ACCB sont aussi intéressés à recevoir
les commentaires positifs ou négatifs. Dans les prochaines semaines, suivez notre page Facebook pour répondre au sondage ainsi que nos publications pour recevoir plus d’informations.

La date limite pour recevoir les commentaires est le 9 août 2019.